Conseils & commandes : 04 94 23 30 20

Distrimed

Vente de materiel medical sur le net

Maison fondée en 1989
fermer
Pour le professionnel et le particulier

Conseils et commandes 04 94 23 30 20

FILTRER LES PRODUITS   

Oxymetres de pouls

Les oxymetres de pouls (ou saturomètres SpO2) sont des dispositifs médicaux non-invasifs qui permettent de mesurer en continu le rythme cardiaque mais surtout le taux de saturation en oxygène de l'hémoglobine dans les capilaires (saturation pulsée en oxygène ou SpO2). Ces appareils ont de nombreuses applications en pneumologie, anesthésie et surtout en médecine d'urgence.

Les oxymètres sont dotés d'un capteur composé d'une partie émettrice et d'une partie réceptrice. Le capteur va émettre deux types de lumières (une lumière
rouge et une lumière infrarouge). Au contact du flux pulsatile du sang chacune de ces deux lumières sera plus ou moins absorbée, en fonction du type d'hémoglobine rencontré. L'hémoglobine fortement oxygénée (ou oxyhémoglobine) absorbe de préférence la lumière infrarouge. L'hémoglobine faiblement chargée en oxygène (ou déoxyhémoglobine) absorbe de préférence la lumière rouge. En analysant les lumières receuillies par le récepteur l'oxymètre détermine le taux de saturation en oxygène de l'hémoglobine et affiche les résultats (de manière quasi-continue) sur son moniteur.
Sur de nombreux oxymetres le moniteur est intégré dans le capteur. L'encombrement de l'appareil est donc réduit et son transport facilité. Sur d'autres oxymetres le moniteur est séparé du capteur et est relié à celui-ci par un câble. L'encombrement de ces derniers modèles est plus important, mais leur gros avantage est d'être plus polyvalents. En effet le capteur est alors souvent débrochable et on peut brancher sur le même moniteur un capteur adapté au patient (capteur adulte, capteur pédiatrique, capteur néonatal).

Précautions d'emploi :
Evitez d'utiliser un oxymètre en présence d'une lumière trop intense (en plein soleil ou sous une lampe forte) car cela peut perturber le capteur infrarouge et donner des résultats erronés. Si nécessaire couvrez l'oxymètre pour le protéger de la lumière.
Ne mettez pas un oxymètre sur une main, si un tensiomètre est déjà placé sur le bras correspondant. La contraction / décontraction du brassard du tensiomètre fausserait la mesure du pouls de l'oxymètre.
La plupart des oxymètres ne sont pas étanches, donc ne les plongez pas dans un liquide quelconque.
TRIER PAR PRIX :  croissant  /  décroissant