Conseils & commandes : 04 94 23 30 20

Distrimed

Vente de materiel medical sur le net

Maison fondée en 1989
fermer

Conseils et commandes 04 94 23 30 20

FILTRER LES PRODUITS   

Thermomètres médicaux

TRIER PAR PRIX :  croissant  /  décroissant

La température corporelle est un paramètre physique dont la valeur varie en permanence, en fonction de très nombreux facteurs : l'âge, l'activité physique, l'ingestion d'aliments, le moment de la journée, le métabolisme, la présence d'une infection etc ... Il n'y a pas à proprement parler de température normale (le classique 37.5°C mesuré avec un thermomètre au Gallium dans le rectum), mais plutôt des plages ou des fourchettes de températures considérées comme normales, qui diffèrent selon l'âge du patient et la partie du corps où elle sont relevées (dans le rectum, sous la langue, sous les aisselles, dans l'oreille, sur le front ou sur la tempe).
Pour compliquer le tout ; les plages de températures normales varient également légèrement d'une personne à l'autre et d'un fabricant de thermomètre à un autre. Par exemple sur un modèle auriculaire, une température peut être considérée comme élevée au delà de 37.5C, alors que sur un autre modèle auriculaire d'un autre fabricant, elle ne l'est qu'au delà de 37.7°C.

De manière globale, on peut considérer qu'une personne présente une fièvre significative sur le plan médical, si la température de son corps est supérieure ou égale à 38°C et ce, quel que soient son âge et le site de mesure. Pour une analyse plus fine, il est impératif de lire et se référer au mode d'emploi de l'appareil utilisé. Il est aussi utile de déterminer quelles sont vos fourchettes de températures habituelles quand vous êtes en bonne santé ; donc d'effectuer des prises de température de manière régulière.
Toutes les fièvres ne nécessitent pas une consultation médicale, mais dans le cas de températures élevées, éventuellement accompagnées d'autres symptômes (vomissements, céphalées, raideur de la nuque ...), il est préférable de demander l'avis d'un médecin (en particulier quand il s'agit d'enfants).

La température corporelle se mesure à l'aide d'un thermomètre médical et peut se prendre à six emplacements distincts :

Dans le rectum : C'est la méthode classique pour les nourrissons et les jeunes enfants. La température rectale est fiable et représente bien la température centrale du corps (bien qu'avec un certain décalage temporel). C'est elle qui sert généralement de référence. Elle est simple à prendre, mais peu agréable pour le patient et propice aux contaminations croisées.

Dans la bouche : La température buccale est extrêmement simple à prendre et elle est largement utilisée chez les adultes et les enfants de plus de 5 ans. Elle est cependant moins précise que la température rectale car les mesures peuvent facilement être faussées par de nombreux facteurs comme un mauvais placement dans la bouche, la respiration, la consommation antérieure de boissons et d'aliments ... Elle est également plus faible que la température rectale ; il convient donc d'ajouter environ 0.5°C aux résultats des mesures buccales, pour obtenir leurs équivalents rectales.

Sous l'aisselle : Lors d'une prise de température axillaire, la sonde du thermomètre est calée contre l'aisselle et recouverte par le bras plaqué contre le thorax. La mise en place est donc très simple ; cependant cet emplacement n'est pas recommandé pour des mesures fiables et rapides (une prise de mesure prend entre 6 et 15 minutes). La température mesurée est celle de la surface de la peau et non la température centrale du corps. Pour obtenir la température rectale équivalente, il faut ajouter au moins 0.5 à 0.8°C.

Dans l'oreille : La prise s'effectue en insérant la sonde du thermomètre dans le conduit auditif. La température tympanique ou auriculaire est rapide à prendre et reflète précisément la température corporelle centrale. Cependant la mise en place de la sonde n'est pas toujours aisée quand l'utilisateur manque de pratique (en particulier chez les jeunes enfants dont le canal auditif est étroit) et les éventuels bouchons de cérumen peuvent altérer les résultats. Cette méthode fiable et rapide est actuellement la plus utilisée chez les patients de plus de deux ans.

Sur le front ou sur les tempes : Les mesures sur ces sites sont souvent réalisées à l'aide de thermomètres sans contact (en maintenant l'appareil à quelques centimètres du point de mesure). La méthode est rapide, simple et hygiénique. Il faut par contre veiller à ce que le point de mesure ne soit pas recouvert de cheveux, de transpiration, de cosmétiques ou de saleté pour que les résultats ne soient pas altérés. Les mesure peuvent également être faussées par des facteurs extérieurs comme la température ambiante. Pour obtenir l'équivalent rectal des températures mesurées, il faut ajouter 0.2 à 0.5°C.

Quel type d'appareil choisir ? La réponse est d'autant moins simple que la majorité des modèles sont utilisables sur plusieurs sites de mesures. Nous allons donc considérer trois grands types d'appareils :
- Les thermometres sans contact.
- Les thermometres classiques.
- Les thermometres à infrarouge avec contact.

Les modèles sans contact sont les plus pratiques et les plus hygiéniques. Ils permettent de réaliser des mesures rapides sans incommoder ni réveiller le patient. Leur point faible réside dans leur plus grande sensibilité aux conditions externes. Ainsi, il est généralement recommandé de ne réaliser des mesures sur un patient qu'après que celui-ci soit resté 20 à 30 minutes à température ambiante, ce qui n'est pas toujours évident en cas d'urgence.
Les modèles classiques type thermomètre à Gallium ou thermomètres digitaux pour mesures orales, axillaires ou rectales sont moins utilisés qu'il y a quelques années pour des raisons hygiéniques (possibilité de transmission de germes s'ils sont mal désinfectés) et de confort du patient. Cependant ils possèdent plusieurs avantages non négligeables : leurs prix sont très compétitifs ; ce sont (en mode rectal) probablement les plus précis pour déterminer la température centrale du corps et ils sont toujours utilisables quelles que soient les conditions ambiantes et l'âge du patient. En outre, leur confort d'utilisation a été grandement amélioré grace à l'utilisation de plus en plus répandue d'embouts et de sondes flexibles.
Les modèles à infrarouge avec contact (principalement auriculaires) représentent un bon compromis entre fiabilité, hygiène (utilisation sur la plupart de ces appareils de protège-sonde) et disponibilité. Ce type d'appareil a fait ses preuves tant dans le cadre professionnel (cabinets médicaux, cliniques hôpitaux, maternités ... ) que privé. Leur seul handicap est de nécessiter une bonne précision du geste pour que la sonde soit bien positionnée dans le conduit auditif.

Quel que soit le modèle choisi, vous devrez respecter certaines régles :
- Lisez soigneusement la notice.
- Pour suivre de manière fiable l'évolution de la température, mesurez toujours au même endroit du corps.
- Ne comparez pas les mesures réalisées avec des thermomètres différents.
- Si vous communiquez des valeurs chiffrées à un médecin, indiquez-lui avec quel type d'appareil elles ont été effectuées et sur quel site.

Sur Distrimed.com retrouvez une large sélection de produits des plus grandes marques (Braun, Omron, Hartmann ...) adaptés à vos besoins et aux meilleurs prix