Conseils & commandes : 04 94 23 30 20

Distrimed

Vente de materiel medical sur le net

Maison fondée en 1989
fermer
Pour le professionnel et le particulier

Conseils et commandes 04 94 23 30 20

LES NEGATOSCOPES

En dépit de l'utilisation croissante de systèmes d’imagerie médicale entièrement numériques, le negatoscope reste à ce jour l'appareil le plus utilisé pour la lecture des films radiographiques ; que ce soit dans le cadre de cabinets de médecins ou dans celui de services hospitaliers.
On trouve aujourd'hui de très nombreux modèles de negatoscopes :
Des negatoscopes de différentes tailles pour tous les besoins : negatoscope horizontal ou vertical ; avec une ou plusieurs plages de lecture ; avec des plages étendues ou séparées (avec commande individuelle de chaque plage) etc ...
Des negatoscopes à fixation murale, encastrables, sur chariot ...
Des negatoscopes spécialement conçus pour des usages spécifiques : negatoscope dentaire , negatoscope de mammographie , negatoscope de bloc opératoire.

Malgré son apparente simplicité technique, (un negatoscope se présente comme une table ou un écran mural émettant une lumière générée par plusieurs tubes fluorescents), cet appareil est un élément clé de la chaine de diagnostic. Il est donc indispensable que le professionnel de santé s'assure de la qualité du modèle choisi. Trois caractéristiques essentielles sont à contrôler pour s’assurer de la bonne qualité d’un negatoscope préalablement à son achat :
La température de couleur des tubes : elle doit être comprise entre 4500 et 6500° Kelvin. La plupart des negatoscopes sont équipés de tubes de 6500° K de type « lumière du jour ».
L’homogénéité de la surface lumineuse : elle doit être telle qu’aucune zone ne puisse être sous éclairée au point de gêner le médecin . L’écart maximum toléré par la norme (DIN 6856) est une variation de 30% entre le centre et les angles (à 8cm des bords de la surface lumineuse).
La luminance (que nous assimilerons pour simplifier à la puissance lumineuse) : elle doit être de 1700 cd/m² minimum pour un négatoscope standard. Pour des negatoscopes spécialisés elle doit être plus élevée (elle peut monter jusqu'à 7000cd/m² pour certains modèles de mammographie).

Plusieurs élements liés au confort d'utilisation doivent être pris en considération :
La commande d'allumage : sur certains negatoscopes cette commande est un interrupteur (mode on / mode off), sur d'autres c'est un variateur électronique (qui permet en même temps de régler la luminance). Les appareils équipés de variateurs sont plus agréables à utiliser, mais ils sont aussi plus chers.
La presence de rideaux d'occultation : Sur des négatoscopes de grande taille on trouve parfois un système de rideaux horizontaux et verticaux. Ces rideaux peuvent être déroulés manuellement pour occulter une partie de la radiographie et délimiter une zone lumineuse, plus ou moins grande, en n'importe quel endroit de la surface totale d'interprétation.
Le système d'alimentation : Certains modèles de negatoscopes disposent d'un système d'alimentation haute fréquence (H.F.) qui permet principalement de supprimer le scintillement des tubes fluorescents. Ce système contribue ainsi à lutter contre la fatigue visuelle, les irritations oculaires et les migraines ophtalmiques des utilisateurs intensifs. Il présente également l'avantage de faire des économies d'énergie et d'allonger la durée de vie des tubes.