Distrimed
Vente de matériel médical depuis 1989
Pour le professionnel et le particulier
fermer

FRAIS DE PORT : 5,90€ seulement !
(pour la France métropolitaine)

Livraison offerte à partir de 99€ d'achat

Conseils et commandes 04 94 23 30 20

FILTRER LES PRODUITS
FILTRER LES PRODUITS   

Autoclaves médicaux et accessoires

Professionnels de santé, dans cette rubrique nous vous proposons une sélection de produits destinés à la stérilisation des dispositifs médicaux et des petits instruments médicaux réutilisables.

Quels types de produits proposons nous ?

Nous vous présentons des autoclaves de classe B, conformes à la norme EN 13060, de différentes capacités, adaptés aux besoins de cabinets médicaux de petites, moyennes et grandes tailles.
Pour en savoir plus sur les autoclaves et comment les choisir, voir ci-dessous.

Pourquoi utiliser un autoclave médical ?

Que ce soit en hôpital, établissement de santé, cabinet médical, cabinet dentaire ... stériliser certains dispositifs médicaux réutilisables (comme des instruments, des vêtements ...) est une obligation technique et légale pour limiter les risques d'infections et de contamination croisée.
La méthode la plus utilisée pour réaliser cette stérilisation consiste en un traitement thermique dans lequel l'agent stérilisant est de la vapeur d'eau saturée sous pression ; on parle de stérilisation par la chaleur humide. La chaleur associée à l'humidité provoque une dénaturation protéique et la destruction des agents pathogènes. Cette technique est mise en oeuvre à l'aide d'un autoclave médical.

La stérilisation par la chaleur humide est un mode de stérilisation efficace et simple à contrôler.
Par rapport à une stérilisation qui serait basée entièrement sur la chaleur (réalisée par exemple avec un poupinel), elle présente l'avantage d'être plus rapide, car en milieu saturé d'humidité et sous pression, la stérilisation s'opère à des températures inférieures à celles qui sont nécessaires en milieu sec.

Comment fonctionne un autoclave médical ?

Un autoclave comporte une cuve à paroi épaisse, fermant hermétiquement, dans laquelle vont être placés les objets / instruments à traiter. Il comporte également un réservoir d'eau déminéralisé qui va fournir la vapeur d'eau.
Lors d'un cycle de stérilisation, ces objets / instruments vont passer par différentes phases avec des mises sous vide et des mises en contact avec la vapeur d'eau. Ils vont être soumis à des pressions et des températures croissantes par pallier puis décroissantes. Toutes ces phases respectant un ordre et un timing bien précis dépendant entre-autre des objets à stériliser.

Pour que l'opération soit efficace, plusieurs paramètres doivent être maîtrisés :
- La qualité de l'eau : Elle doit être déminéralisée et ne pas contenir de substances en suspension, car de telles substances peuvent endommager la cuve et surtout compromettre la stérilisation.
- La qualité de la vapeur et sa diffusion : Elle doit être saturée et homogène. Les objets / instruments à stériliser doivent être intégralement au contact de la vapeur saturée.
- La température et la pression : Elles doivent être maitrisées et régulées.

Le premier paramètre est facile à gérer, car quasiment tous les autoclaves disposent de réservoirs pouvant être remplis manuellement avec des bidons d'eau déminéralisée. Ils peuvent souvent être couplés à un déminéraliseur et alimentés par un circuit d'eau extérieur.

Obtenir une diffusion correcte et efficace de la vapeur est plus difficile, car les objets à stériliser peuvent être poreux, creux, ou solides (pleins). Ils peuvent également être emballés dans des sachets et gaines de stérilisation pour empêcher leur recontamination après le cycle de stérilisation. Tous les autoclaves médicaux ne sont pas forcément adaptés à tous les cas de figure.

La norme EN 13060, relative aux petits stérilisateurs à la vapeur d'eau définit trois classes d'autoclaves en fonction de leurs capacités :
Les appareils de classe B sont adaptés à la stérilisation de tous les types de dispositifs, emballés ou non, de formes simples ou complexes. Ils se distinguent par leur pompe à vide très puissante. Elle leur sert à réaliser des phases initiales de pré-vide fractionné au cours desquelles l'air est évacué de la chambre de stérilisation. Cela permet ensuite à la vapeur saturée de venir au contact de l'intégralité des dispositif à traiter, y compris des zones difficiles d'accès comme celles des endoscopes, canules ...
Les appareils de classe N sont adaptés à la stérilisation de dispositifs pleins non-emballés.
Les appareils de classe S sont ceux qui n'appartiennent pas aux deux autres classes. Pour savoir exactement quelles sont leurs capacités, il faut se reporter aux indications fournies par chaque fabricant.

En France, les autoclaves de classe B sont ceux recommandés pour une utilisation médicale.

Comment vérifier le bon fonctionnement d'un autoclave ?

En dehors du Test de vide, destiné à contrôler l'étanchéité d'un autoclave, la majorité des vérifications se basent sur l'utilisation de tests et indicateurs de stérilisation. On en distingue 4 types principaux :

Le test de Bowie Dick est destiné à contrôler le bon fonctionnement des autoclaves à vapeur d'eau de classe B, lors de la stérilisation d'objets poreux (compresses, blouses, champs opératoires ...). Il doit être réalisé au minimum quotidiennement en début de journée sur un cycle spécifique.

Le test Helix est destiné à contrôler la capacité d'un autoclave de classe B à stériliser des objets creux de type A (cavités profondes et étroites). Il doit être réalisé au minimum quotidiennement en début de journée sur un cycle spécifique.

Le test ISP standard doit être réalisé lors de chaque cycle de stérilisation. Il est destiné à contrôler que les paramètres de température, de temps d'exposition et de saturation de vapeur d'eau requis pour valider le cycle ont bien été atteints.

Le test ISP Prions est un test comparable au test ISP standard, mais adapté au cycle Prions.

Comment choisir un autoclave de classe B ?

Vous pouvez prendre en compte plusieurs facteurs :

La contenance de la cuve. C'est un point fondamental à vérifier, car cette contenance n'est pas toujours proportionnelle à l'encombrement de l'appareil. Cette contenance détermine la capacité de matériel qui peut être traité en une fois. Elle doit être adaptée aux besoins de l'utilisateur (petit cabinet médical, dentiste, laboratoire ...). Une cuve trop petite se traduira par un plus grand nombre de cycles de stérilisation et une perte de temps.

La facilité d'utilisation. La plupart des modèles récents sont assez conviviaux. Ils disposent de panneaux de commandes avec des écrans LCD ergonomiques permettant de choisir parmi une sélection de cycles de stérilisation préprogrammés. Cela permet un gain de temps non négligeable, car il suffit de sélectionner le cycle désiré et de lancer la stérilisation.

La traçabilité. La législation impose d'effectuer une traçabilité complète de chaque cycle de stérilisation. La majorité des autoclaves disposent d'une imprimante intégrée qui édite automatiquement un bulletin récapitulatif papier sur lequel sont reportées toutes les données relatives aux cycles effectués. Certains modèles proposent en plus de stocker ces données sur une carte SD pour pouvoir les transférer sur ordinateur.

L'encombrement et le bruit. Un autoclave est un appareil volumineux et relativement bruyant (entre 50 et 70 dB). Il est donc utile de choisir un modèle adapté aux locaux dans lesquels il sera installé. Il faut disposer de suffisament de place autours de l'autoclave pour pouvoir l'utiliser dans de bonnes conditions. Il faut également qu'il soit assez silencieux ou distant pour ne pas gêner les personnes travaillant à proximité.

D'autres fonctionnalités comme la durée totale des cycles préprogrammés (en tenant compte des temps de préchauffage), le poids, l'aspiration et la vidange manuelle ou automatique de l'eau peuvent également êtres pris en compte.

Quel-que-soit votre besoin, vous trouverez chez Distrimed l'autoclave médical qu'il vous faut au meilleur prix.

Pourquoi préférer Distrimed ?

Contactez-nous

Du lundi au jeudi de 8h à 18h.
Le vendredi de 8h à 17h.

04 94 23 30 20 ou par mail

Grands comptes

Hôpitaux, cliniques, collectivités,
administrations, entreprises...

Demandez un devis

Inscrivez-vous à la newsletter

Offres exclusives, promotions... Inscrivez-vous !