Conseils & commandes : 04 94 23 30 20

fermer
Pour le professionnel et le particulier

Conseils et commandes 04 94 23 30 20

LE TENSIOMÈTRE MANUEL

A quoi sert un tensiomètre manuel ?

Le tensiomètre manuel a une histoire assez longue, même si son utilisation n'a commencée réellement qu'après la commercialisation du premier tensiomètre Vaquez-Laubry® par la société Spengler en 1911.

En plus d'un siècle, ce dispositif médical, conçu pour mesurer la tension artérielle, s'est perfectionné, mais son principe de fonctionnement n'a pas changé. Avec un tensiomètre manuel la prise de tension est basée sur la méthode auscultatoire et nécessite l'utilisation d'un stéthoscope. La détermination des pressions systoliques et diastoliques se fait de manière visuelle et auditive (détection des bruits de Korotkoff au stéthoscope et visualisation de la tension sur le cadran d'un manomètre). Les tensiomètres manuels sont donc "réservés" à des personnes formées à leur utilisation (médecins, infirmières et autres professionnels de santé).

Quel-que-soit le tensiomètre choisi, il est impératif d'utiliser un brassard adapté à la morphologie du bras du patient. Un brassard trop grand sous-estimera la pression artérielle ; un brassard trop étroit la surestimera.

Quels types de tensiomètres manuels proposont nous ?

Les tensiomètres manuels se répartissent globalement en deux catégories : les tensiomètres manopoires et les tensiomètres manobrassards. Les deux types de tensiomètres offrent une exactitude comparable, mais chacun présente des avantages et des inconvénients :

Avec un tensiomètre manuel manopoire, le mécanisme de mesure (manomètre anéroïde) n'est pas fixé sur le brassard. Il se trouve sur la poire et il se raccorde au brassard grace à un système de raccords rapides. Un tensiomètre manuel manopoire offre donc un grand confort de lecture. En outre, certains tensiomètres manopoires sont proposés avec des brassards de tailles différentes ce qui est pratique et économique dans le cadre d'une utilisation fréquente avec des patients de morphologies différentes.

Avec un tensiomètre manuel manobrassard, le mécanisme de mesure (manomètre anéroïde) est fixé directement sur le brassard ; seule la poire de gonflage est fixée au bout du tuyau. L'avantage des tensiomètres manuels manobrassards est que la mise en place du brassard sur le bras des patients est plus facile. Les deux mains sont en effet disponibles, car on peut laisser prendre la poire sans risque. Avec un modèle manopoire l'on risquerait d'endommager le mécanisme de mesure en le laissant pendre librement au bout du tuyau. Pour cette raison, les modèles manobrassard sont particulièrement appréciés des collectivités.